Quel système de fermeture pour mon portail ?

Le système de fermeture d’un portail est élément important à prendre en compte. En effet, la praticité de son utilisation, mais aussi la sécurité qu’il offrira en dépendra. Il existe 2 principaux systèmes de fermeture d’un portail. Il existe les portails battants et les portails coulissants. Ces deux types de portails diffèrent par la façon dont ils se ferment et s’ouvrent.

Les différents types de fermetures de portail

Le portail coulissant est un type de portail dont l’ouverture et la fermeture se fait grâce à un mouvement latéral. Ce type de portail est parfaitement adapté pour les maisons qui disposent d’une petite cour. En effet, il prend moins de place qu’un portail battant pour fonctionner. Le portail coulissant permet aussi une utilisation dans le cas d’un terrain incliné où l’utilisation d’un portail battant serait impossible ou compliquée. Son installation nécessite la pose de rails pour qu’il puisse coulisser et d’un pilier pour le maintenir en place. Le portail coulissant est formé par un seul vantail dont la taille idéale est de 2 à 5 mètres, selon les besoins. Le portail battant est le type de portail le plus courant. En effet, il est composé de deux vantaux qui pivotent grâce à des charnières pour en permettre l’ouverture ou la fermeture à la manière d’une porte à double battant. Le portail battant peut être conçu de façon à s’ouvrir vers l’extérieur ou vers l’intérieur.

Quel système de fermeture pour mon portail ?

Il est recommandé d’orienter l’ouverture d’un portail battant vers l’intérieur de la cour afin de ne pas empiéter sur la voie publique. Le portail coulissant et le portail battant peuvent être équipés de différentes serrures. Les serrures à crochets sont notamment utilisées pour les fermetures manuelles. Les portails, quant à eux, sont maintenus en position fermée par un moteur ou un dispositif électrique qui peut être actionné grâce à un interrupteur et/ou à distance à l’aide d’une télécommande.

Les systèmes de fermeture automatique des portails coulissants

Les systèmes de fermeture automatique sont très pratiques et offrent un confort d’utilisation nettement meilleur comparé à une fermeture manuelle. En effet, l’ouverture et la fermeture des portails automatiques s’effectuent juste à l’aide de la pression sur un bouton. Cela permet d’accéder à sa cour sans l’intervention d’un portier ou d’un gardien lorsque l’on est en voiture.Les portails battants et les portails coulissants peuvent être automatisés. En effet, l’installation d’un moteur destiné à actionner l’ouverture et la fermeture de ces deux types de portail est possible. Pour les portails coulissants, il existe deux types systèmes de fermeture motorisés. Le premier est muni d’un moteur électrique directement intégré au poteau qui sert de maintien au portail. Se trouvant à l’intérieur du pilier, ce système a comme avantage d’être plus discret, donc plus esthétique. Le second système de fermeture automatique du portail coulissant est celui disposant d’un moteur électrique qui servira à actionner une crémaillère permettant de faire coulisser le portail sur son rail.

Il est toutefois conseiller de limiter le poids du portail pour ne pas trop solliciter le mécanisme et d’éviter d’éventuels accidents. Le poids du portail coulissant doit être de 500 kilos tout au plus. Les portails battants, tout comme les portails coulissants, peuvent être munis d’un système automatique de fermeture et d’ouverture.

Les systèmes de fermeture automatique pour les portails battants

La motorisation d’un portail battant existe en quatre variantes. La première se sert d’un mécanisme à vérins. Ce type de système est notamment recommandé pour des portails en aluminium, car la force appliquée est assez importante. Un portail disposant de vantaux de 2 à 2 mètres et demi avec un poids de 200 à 250 kilos est idéal. C’est aussi le cas pour le second système de fermeture automatique de portail à battant : il s’agit du système à bras. Ce dispositif comme son nom l’indique, imite le mouvement d’un bras humain. Les deux premiers systèmes sont munis de moteurs et de mécanisme apparents. Ils sont donc moins esthétiques et moins discrets. Ce type de système est notamment recommandé pour des portails en aluminium, car la force appliquée est assez importante.

Le premier est le système utilisant un dispositif enterré qui fait pivoter les vantaux du portail à l’aide de talonnettes placées sous ces derniers. Le dernier dispositif servant à automatiser un portail battant est celui qui fait appel à un mécanisme directement intégré dans les traverses inférieures du portail. Il est parfaitement indiscernable, ce qui le rend très esthétique.